Equilibre forêt-gibier

Le rôle de l'élu

Les élus forestiers, en tant que propréiatires forestiers et aménageurs du territoire, doivent chercher une grande faune variée en n’hypothéquant pas les objectifs de production de leurs forêts et participer ainsi à la préservation de l’environnement et de la biodiversité.

 

Le bail de chasse

Retrouvez sur notre espace téléchargement différents documents reltifs aux baux de chasse :

  • un modèle de bail de chasse avec son cahier des clauses générales et particulères.
  • une note sur l'indice de révision des baux de chasse mise à jour chaque année.

 

L'équilibre forêt-gibier

L’équilibre agro-sylvo-cynégétique consiste à rendre compatibles, d’une part la présence durable d’une faune sauvage variée et d’autre part, la pérennité et la rentabilité économiques des activités agricoles et sylvicoles. L’équilibre forêt-gibier correspond à une population optimale de gibier, vivant dans de bonnes conditions sanitaires et sociales en ne portant pas atteinte au milieu forestier qui peut ainsi se renouveler sans surcoût (sans protection par exemple).

Un déséquilibre trop important compromet l’avenir de la forêt. Il devient nécessaire de protéger les plants ou de clôturer des parcelles pour assurer le renouvellement de la forêt. La difficulté à renouveler les peuplements arrivés à maturité conduit souvent à ralentir le rythme des régénérations. L’impact financier existe donc à court terme et à long terme.

En cas de problème d’équilibre forêt-gibier, il peut s’avérer utile d’engager une réflexion globale lors de la relocation des baux de chasse en prenant en compte le mode de location, les modes de chasse, la superficie des lots s’il y a lieu, le nombre de fusils et les jours de chasse. Une commune peut réaliser la demande de plan de chasse, si cela est prévu dans les clauses du cahier des charges, et notifier un plan de chasse délégué que le locataire sera tenu de respecter.

 

Les actions des Communes forestières

Un guide gibier et territoires

Les Communes forestères du Grand Est travaillent actuellement avec différents partenaires tels que la DRAAF ou l'ONF, à la rédaction d'un guide intitulé "Gibier-Territoires" sur l'équilibre forêt-gibier.Il contiendra de nombreuses informations comme les notions d'équilibre forêt-gibier, l'organisation de la chasse ou encore le rôle et les moyens d'agir des élus pour rétablir et maintenir l'équilibre forêt-gibier.

Il sera diffusé au printemps 2020 à toutes les communes forestières du Grand Est.

 

Des réunions d'informations

Dans de nombreux territoires, l’équilibre entre les espèces de grand gibier et les essences forestières est rompu. Une pression cynégétique trop élevée peut affecter le potentiel de régénération des peuplements forestiers et ainsi compromettre le principe de gestion durable des forêts. En tant que propriétaires forestiers et décideurs politiques, les élus de communes forestières sont à la fois en charge de la gestion durable des forêts communales et de l’aménagement de leur territoire. De ce fait, ils sont les premiers concernés par le maintien d’un équilibre forêt-gibier.

Ainsi l’Union régionale des Communes forestières du Grand Est, en partenariat avec les Association des Communes Forestières départementales et l’Office National des Forêts, vous invite à participer aux réunions d’information sur la thématique suivante : « Le gibier en forêt : ses effets sur les peuplements forestiers et les moyens d’action pour l’élu forestier »

Les dates qui vous sont proposées sont les suivantes :

  • le lundi 4 novembre 2019, à Jeuxey (88)
  • le mercredu 13 novembre 2019, dans les environs de Souilly (55)
  • le vendredi 22 novembre 2019, à Courcelles-Chaussy (57) - ANNULEE
  • le mardi 3 décembre 2019, à Laxou (54)

Ces rencontres, destinées aux maires, adjoints, conseillers municipaux, secrétaires de mairies et agents des collectivités en charge des dossiers forestiers ou intéressés par ces sujets, sont sur inscription obligatoire. Elles permettront aux participants d’améliorer leurs connaissances sur divers sujets, notamment le gibier présent en forêt, les effets du gibier sur les peuplements forestiers ou encore l’organisation de la chasse et permettront également d’appréhender les moyens d’action pour l’élu forestier au travers de sessions interactives et de partage d’expériences.

Vous trouverez ci-dessous le programme précis de ces réunions ainsi qu’un bulletin d’inscription. Afin d’organiser ces rencontres dans les meilleures conditions, nous vous prions de bien vouloir nous retourner ce dernier au plus tard une semaine avant la date de la réunion.

TOP