Filière forêt-bois

Quelle est l’empreinte carbone de la filière forêt-bois ?

La France émet 540 Mt de CO2 par an. La filière forêt-bois française séquestre plus de 12 % des émissions nationales de gaz à effet de serre (GES) tous les ans. Pour plus d’informations sur ce sujet nous vous invitons à consulter notre site internet ou le vademecum du CODIFAB.

Est-ce que le volume de bois diminue en même temps que le nombre de scieries ?

Parallèlement à la diminution du nombre de scierie, le volume scié a baissé. Cependant les scieries qui existent encore aujourd’hui sont de plus en plus performantes et peuvent scier un volume plus important que par le passé.

Y-a-t-il des débouchés pour les rémanents ?

Dans la perspective d’une diversification des sources d’énergie, les résidus d’exploitation (branches et feuillages) couramment appelés rémanents constituent une ressource intéressante. Toutefois, la récolte répétée de ces produits n’est pas neutre et peut représenter une exportation d’éléments minéraux non négligeable pour la forêt. Elle peut entraîner, sur certains types de sols, une baisse de la fertilité à long terme. Cette récolte est donc à adapter selon les contextes stationnels, la mobilisation de ces produits pouvant être coûteuse.
Consigne : tout ce qui est inférieur à 7 cm de diamètre doit rester en forêt, les houppiers doivent être démontés
Purges : servent de niche écologique.

Y-a-t-il une différence en terme de qualité de bois entre le bois d’industrie (BI) et le bois énergie (BE) ?

Le BE peut être d’une qualité inférieure au BI avec un prix légèrement moindre. Cependant le choix de l’utilisation du bois en BE ou BI est le plus souvent un problème de marché. Quand le marché du BI n’est pas intéressant et qu’il y a une demande sur le BE, certains bois les moins beaux peuvent être orientés en BE.

TOP