Valorisation des bois

Le rôle de l'élu

Sans bois, dont celui des forêts communales, les entreprises de la filière n'auraient plus de raison d'être, et les consommateurs seraient en incapacité de trouver des produits issus de la tranformation du bois. Tous les acteurs de la filière bois sont interdépendants. Pour l'activité économique du territoire, les propriétaires forestiers ont donc intérêt à ce que les entreprises soient convenablement approvisionnées.

Les Communes forestières ont rédigé un guide, intitulé "Mieux mobiliser ses bois vers la filière locale : le rôle essentiel des élus", qui a pour but de rappeler aux élus qu'en tant que propriétaire d'une grande partie de la ressource forestière du Grand Est, les décisions communales représentent des enjeux prioritaires pour la pérennité de la filière forêt-bois dans la région et que des solutions existent pour la soutenir.

Retourvez ce guide dans l'espace téléchargement, rubrique "Mobilisation et vente".

 

Les différents types de bois

Les différents usages du bois

Lorsque les bois sont récoltés, ils sont vendus par types de produits :

  • Le bois d’œuvre utilisé pour l’ameublement, l’agencement, l’emballage et la construction bois. On peut également citer le merrain, utilisé pour la fabrication des tonneaux, pour l’essence chêne.
  • Le bois d’industrie utilisé pour la fabrication du papier, du carton et de panneaux de particules (utilisés dans le bâtiment).
  • Le bois énergie avec le bois bûche, la plaquette forestière et le granulé.

La gestion forestière a d‘abord comme objectif de produire du bois de qualité bois d’œuvre qui représente environ 35% du volume de bois récolté sur un arbre mais 80% de sa valeur économique.

 

TOP